Notions importantes

Le son, le bruit

Le son se définit comme toute variation rapide de pression (dans l’air, dans l’eau ou tout autre milieu) décelable à l’oreille. L’onde sonore qui fait vibrer le tympan résulte du déplacement d’une particule d’air par rapport à sa position d’équilibre. Ce mouvement se transmet de proche en proche tout en s’éloignant de la source. La vitesse de propagation de l’onde dans l’air est de l’ordre de 340 m/s, dans l’eau de 1.500 m/s et dans l’acier de 5.000 m/s.

Le bruit peut se caractériser comme un son ou un ensemble de sons plus ou moins gênants pour l’oreille. Le bruit peut être continu (ventilateur), intermittent (passage des voitures sur une route) ou à caractère impulsionnel (explosion).

Le décibel

L’oreille couvre une gamme de valeurs de pression acoustique variant dans un rapport de 1 à 1 million, exprimées en Pa (20 µPa correspondent au seuil d’audibilité et 100 Pa correspondent au seuil de douleur). Dans la pratique on utilise une échelle logarithmique exprimée en dB variant de 0dB correspondant au seuil d’audition (20 µPa) à 134 dB correspondant au seuil de la douleur (100 Pa).

On définit donc le décibel comme l’unité de mesure acoustique qui permet d’évaluer des intensités sonores.

Le sonomètre est l’appareil qui permet d’effectuer les mesures de bruit.

Les niveaux de bruit

L’échelle de bruit, ci-dessous, permet de situer les différentes occurrences de bruit et les décibels correspondants.

Source : BRÜEL & KJAER, Bruit de l’Environnement, 2000

Partager